Où en est-on dans l’innovation ?

Analyse des hébergements touristiques en Guadeloupe, hors hôtellerie
Cas particulier de Bouillante

Considérées comme innovations au plan international (résumé) :

Le produit lui-même:

  • Offre nouvelle ou modifiée;
  • Produit exemplaire (éco-installation, éco-responsable);
  • Produit combiné (hébergement, restauration, activités).

Le client : produit ciblé (jeunes, femmes d’affaires, etc.).
Le lieu: offre située dans un endroit insolite, unique, réputé,…
Innovations liées à la livraison de la prestation touristique

La co-création. Les clients participent à la définition de l’offre ou de nouveaux produits, notamment par les communautés virtuelles.
S’adjoindre des produits extérieurs comme yoga, langue, danse, découverte de la nature ou des arts.
Modes de réservation et de tarification innovants.
Gestion des ressources humaines.
Le tourisme participatif plutôt que contemplatif (cuisine, jardin, artisanat,…).
Pour les entreprises de petite taille, c’est-à-dire la majorité, l’accès à l’innovation est souvent difficile. Elles doivent alors se doter de compétences ou de technologies adéquates et prendre du temps pour développer de nouveaux produits ou modes de gestion.
Ne pas confondre innovation et standing
L’offre hébergement évolue en Guadeloupe, elle suit une évolution de montée de gamme notamment pour les nouveaux de se démarquer des anciens, également pour faire face à une montée en gamme mondiale généralisée. On note bien évidemment la rénovation (agrandissement, amélioration de la décoration, ajout de piscines, jacuzzi, de plus en plus souvent individualisés). Ceci entre dans la mise en conformité avec la demande plutôt que l’innovation ou une réelle montée en gamme.

Font partis du standing : le spacieux, la piscine ou le jacuzzi individuel, l’intimité, la vue, l’entretien et le raffinement de la décoration, la qualité du linge et produits fournis, la proximité d’activités et de restaurations, le service à la chambre ou lié à l’hébergement (massage, sports, gardiennage d’enfants en bas âge, etc.).

Font partis de l’innovation : la spécialisation par thème ou par public très ciblé (végétariens, naturiste, gay friendly, rencontres, handicaps, communautés religieuses, gestion des enfants, etc.), l’individualisation du séjour tant sur le plan de l’aménagement du logement que les activités proposées via l’hébergement, le numérique (gestion numérique du logement, réservation d’activités dans le logement, accès à du contenu personnalisé, etc.).
L’éco-responsabilité est toujours classée dans l’innovation tant elle est reste encore peu répandue.
La Guadeloupe a pourtant des dispositions naturelles à ses innovations, l’énergie solaire et la récupération de l’eau de pluie. La valorisation HQE est elle aussi sous-exploitée alors que les techniques sont parfaitement maîtrisées et les compétences locales bien représentées.
Nouveauté et innovation

Constats en Guadeloupe
Une hôtellerie en retard de gamme et d’innovations, coûteuse, au regard de la concurrence caribéenne.
Pléthore d’hébergements en petites structures familiales sans stratégie autre que le remplissage, donc quasiment pas innovante ni différenciatrice les uns des autres, sauf la gamme et donc le prix allant de petit budget à budget moyens – cas rares de très haut de gamme.
Pas réseau thématique local au national.
Les hébergements obtenant des labels s’adaptent à leurs demandes pour intégrer des réseaux de communications nationaux et ne les utilisent pas comme marquage de leur stratégie ou récompense de leurs efforts.
La Guadeloupe encourage des produits nouveaux afin de diversifier l’offre déjà pléthorique en place. La politique du CTIG est orientée vers un accroissement du nombre de visiteurs alors que l’archipel ne sait déjà plus gérer le taux de déchets, le besoin en eau et l’entretien des routes. La promotion fait état de toutes les possibilités offertes par l’archipel sans toutefois trouver une identité et un positionnement claire et différenciateur.
A titre individuel (les hébergements et activités) comme à titre régional (les institutions) l’absence de stratégie est notable. La nouveauté est encore possible mais l’innovation, tant environnemental, que structurelle ou encore numérique, est balbutiante.

Constat tout à fait regrettable car l’innovation permet la hausse des prix tout en baissant les coûts de fonctionnement alors que l’investissement plus élevé est supporté par des aides et subventions ce qui dégage une plus forte valeur ajoutée financière et promotionnelle.
Exemples entre nouveau et innovant en Guadeloupe

  • Produit nouveau : location de camping-car avec liste des terrain d’accueil volontaires
    Ce produit est nouveau en Guadeloupe mais ancien ailleurs dans le monde. L’accueil des particuliers est aléatoire, certains proposent eau, électricité et même table d’hôtes, d’autres rien du tout.
    Ce produit est nouveau mais ne propose rien d’innovant. La croissance possible paraît très faible et l’activité restera familiale sans proposer d’emploi seulement une légère rémunération pour les terrains d’accueil.
  • Produit innovant : bungalows flottants en lagon autonomes en énergie
    Les bungalows flottants proposés à la location permettent aux clients de se sentir comme sur un bateau sous toutefois avoir des connaissances en navigation. Les bungalows sont autonomes en énergie solaire et équipés pour le tri sélectif. La gamme des clients est haute.
    Ce produit est non seulement nouveau mais également innovant. La croissance paraît envisageable, la valeur ajoutée avérée et donc possiblement porteuse d’emplois.

 

Etude sur l’offre de Bouillante
Tableau des nouveautés de hébergements à Bouillante
Considérés comme nouveau par rapport à l’existant en Guadeloupe ces 3 dernières années
Tableau des nouveautés de hébergements à Bouillante
Tableau des innovations des hébergements à Bouillante
Considérons qu’il y a énormément à faire pour Bouillante comme toute la Guadeloupe
Tableau des innovations des hébergements à Bouillante